Quels diagnostics immobiliers ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

La réalisation d’un dossier de diagnostic technique est une démarche incontournable de la procédure de vente ou de mise en location d’un bien immobilier. Au moment de conclure la vente ou encore la location d’un patrimoine immobilier, il est en effet de plus en plus utile de réaliser des diagnostics portant sur le bien à traiter.  

On parle notamment de diagnostics immobiliers comme le DPE, le diagnostic amiante, l’assainissement, le diagnostic plomb et bien d’autres encore. Vous prévoyez prochainement de mettre votre bien sur le marché de la transaction immobilière ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur les diagnostics immobiliers. 

Qu’est-ce qu’un diagnostic immobilier ?

Par définition, un diagnostic immobilier est une démarche qui vise à réaliser une étude dans un logement donné. Le but étant de vérifier les installations ou la présence de matériaux néfastes sur les lieux en question.  

Très important, celui qui envisage de louer ou encore de vendre son bien immobilier est tenu de présenter une série de diagnostic en état de validité à son acquéreur ou son locataire. Notez que pour être le plus transparent possible, le diagnostic immobilier doit être réalisé par un véritable spécialiste dans le domaine. À l’image du professionnel qualifié en diagnostic que vous trouverez en cliquant sur ce lien

Certains diagnostics immobiliers sont en outre considérés comme étant obligatoires. L’on peut citer le DPE et les nombreuses études liées à l’exposition aux risques. Dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, il est notamment essentiel d’effectuer le diagnostic plomb, amiante, termite, l’installation de gaz et l’installation électrique.  

Des états des lieux à annexer dans l’annonce de vente pour faire preuve de transparence totale envers l’acheteur. Alors que pour le cas d’une location immobilière, le propriétaire doit proposer à ses candidats le DPE, ERNMT, le CREP, etc. 

Aussi, il est porté à la connaissance de tous que la durée de validité d’un diagnostic immobilier repose du diagnostic en lui-même. Celle-ci peut aller de 6 mois à 10 ans, voire définitif dans certains cas. 

Quelques mots sur les diagnostics immobiliers obligatoires 

Comme mentionné plus haut, il existe un certain nombre de diagnostics à réaliser au cours d’une transaction immobilière. À commencer par le Diagnostic de Performance Énergétique qui permet d’éclairer l’acquéreur sur l’isolation du bien immobilier. Puis, il y a l’évaluation des risques naturels et technologiques ou l’ERNMT qui offre la possibilité d’examiner si le bien en question se trouve dans un périmètre sujet aux risques et autre. 

Le diagnostic amiante allonge la liste des diagnostics immobiliers nécessaires à un logement à vendre ou à louer. Celui-ci est pour ainsi dire utile dans le cadre de la concrétisation d’une vente immobilière et a notamment pour objet d’indiquer soit la présence soit l’absence de substances nocives comme l‘amiante. Le diagnostic gaz pour sa part permet de vérifier l’état de l’installation de gaz. Selon la loi du 1er juillet 2017, il s’applique plus spécialement aux bailleurs qui désirent mettre en location leurs biens. 

Le diagnostic plomb et le diagnostic termites visant à consulter l’état toxique et parasitaire des lieux sont également des éléments indispensables à mentionner dans le rapport du diagnostic immobilier. Sans oublier le diagnostic électricité qui permet de vérifier si le tableau et les autres sont conformes aux normes en vigueur. 

En plus de tous ces diagnostics, on retrouve également le métrage loi Carrez, le métrage loi Boutin, le diagnostic Robien ainsi que le diagnostic logement décent. Et le dernier et non le moindre, le diagnostic assainissement a aussi toute sa place dans la liste des diagnostics immobiliers obligatoires qui permet de mener à bien une transaction immobilière.  

Rédacteur web et copywriter : quelles différences ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

La fonction d’un rédacteur web et celle d’un copywriter sont totalement différentes. En effet, elles sont généralement considérées comme la même chose, et pourtant elles divergent pour différentes raisons. Le rédacteur web, tout comme le concepteur rédacteur freelance et le copywriter ont pour même intérêt d’écrire sur le Net.

Cependant, leurs buts et leurs finalités sont tout aussi différents les uns des autres. Néanmoins, il faut savoir que les deux ont bien des points communs qui sont abordés dans un premier temps. Dans un second temps, pour comprendre leurs différences, nous verrons d’un côté les spécificités d’un rédacteur web et d’un autre côté, nous parlerons des spécificités d’un copywriter.

Les points communs

Le rédacteur web et le copywriter écrivent tous les deux pour des entreprises et connaissent déjà à l’avance leurs cibles principales. En outre, maîtriser la langue et la grammaire ainsi que la syntaxe fait partie de leurs atouts communs. Par ailleurs, il faut noter que le rédacteur web et le copywriter sont plus ou moins complémentaires. Le premier doit avoir certaines qualités du second pour assurer au mieux sa fonction et vice versa. Cependant, malgré ces quelques ressemblances, leurs fonctions restent dissemblables puisqu’elles sont plutôt bien spécifiques.

Les spécificités d’un rédacteur web

Le rédacteur web est définitivement différent d’un copywriter. En fait, il se distingue du copywriter pour de nombreuses raisons.

Tout d’abord, il a pour principal objectif de valoriser une entreprise ou encore des produits spécifiques. Il vise à délivrer une image plus crédible et captivante à ceux-ci afin d’attirer davantage de nombreuses clientèles. Il informe positivement sur tout ce qui concerne ces derniers sans pour autant fausser ses informations. En d’autres termes, sa fonction consiste à donner une image plus attrayante et plus convaincante à une entreprise ou à des produits déterminés. L’image et le renom lui importent plus que le fait de vendre sur l’immédiat.

Ensuite, le rédacteur web a corollairement pour but de développer la notoriété d’une marque ou même d’une entreprise donnée. Il fait en sorte que l’entreprise et sa marque soient plus connues et que leurs images soient plus fiables aux vues de tous. Pour ce faire, il optimise leurs SEO et parfait leurs propres réputations. De cette manière, elles seront plus visibles sur le net et susciteront plus la confiance et l’intérêt des navigateurs. Le rédacteur web a alors pour but de transformer de simples visiteurs en des clients à moyen et même à long terme ainsi que de fidéliser ceux qui le sont déjà.

Par ailleurs, le rédacteur web se distingue aussi par l’ouverture de son cadre de travail qui s’élargit aux articles et post ainsi que sur les réseaux sociaux et les ebooks. Il en est ainsi pour le concepteur rédacteur freelance.

Les spécificités d’un copywriter

Le copywriter se différencie du concepteur rédacteur freelance pour certaines raisons. Il faut savoir que le but principal du copywriter est non seulement de vendre, mais aussi de convaincre son lecteur. En fait, il ne vise en aucun cas la valorisation d’une entreprise ni même celle d’une marque, ce qui lui importe c’est le fait de vendre sur le moment.

En d’autres termes, c’est le résultat qui mène à l’action qui compte pour lui. En effet, le copywriter est plutôt expéditif comparé au rédacteur web. Il a juste besoin de connaî tre la marque et le produit ainsi que ses cibles et de persuader du mieux qu’il peut pour convaincre son lecteur à acheter. La fonction du copywriter se résume comme un travail de publicité avec des stratégies de vente et de communication concurrentielles.

Enfin, le cadre de travail du copywriter se trouve assez limité puisqu’il ne s’étend que sur les sites web et les e-mails.

La différence entre un plombier et un chauffagiste

Rédigé par Aline - - Aucun commentaire

Lorsque nous faisons face à un problème de plombier, de chauffage et autres systèmes liés à cela dans notre maison, nous nous demandons quel professionnel contacter pour répondre à notre problème ? Alors, pour répondre à cela, voici quelques points à connaître pour différencier ces deux professionnels.

Plombier ou chauffagiste, quelle est la différence?

D'abord, laissez-nous vous donner un peu d'histoire sur l'origine du nom de ces artisans. Les plombiers à l'époque romaine travaillaient avec des tuyaux en plomb et c'est là que réside le mot plombier. La signification du mot plombier provient du mot latin 'Plumbum', signifiant le plomb. Les tuyaux de plomberie modernes ne sont plus fabriqués à partir de plomb, les plombiers passent beaucoup de temps à enlever ces tuyaux en plomb des maisons car ils ont été jugés inadaptés à mesure que les particules de plomb pénétraient dans l'eau. Le plombier moderne est un artisan formé pour travailler sur des tuyaux secs et humides, ainsi que pour travailler sur vos systèmes de chauffage.

Les chauffagistes travaillent uniquement sur le chauffage d'un bâtiment, ils entretiennent et installent les tuyauteries, les appareils et les accessoires qui sont utilisés pour chauffer une structure. Ils travaillent dans des propriétés résidentielles, commerciales ou industrielles pour mettre en œuvre des solutions pour les besoins de chauffage. Les chauffagistes travaillent uniquement sur le chauffage et ne s'aventurent dans aucun autre aspect du travail. Si vous avez un problème avec votre système de chauffage ou si vous voulez réserver un service de chaudière ou de réparation de chaudière, vous devriez appeler un ingénieur de chauffage car ils sont les spécialistes dans cette ligne de travail.

D’où provienne donc la confusion entre ces deux métiers ?

Nous pensons que la confusion est venue de plombiers, car leur métier peut couvrir une multitude de tâches quand il s'agit de salles de bains, de cuisines, de tuyaux secs, d'entretien de chaudières ou de systèmes d'entretien et de chauffage. Beaucoup de plombiers sont bien formés sur les systèmes de chauffage et les installent régulièrement. La majorité de ces plombiers qui connaissent un système de chaudière comme le revers de leur main sont des plombiers-chauffagistes. Ils peuvent travailler pour leur compte ou auprès de société.

Ai-je besoin d'un plombier ou d'un chauffagiste?

Si votre chaudière tombe en panne, devriez-vous appeler un plombier ou un chauffagiste pro a paris ? Même si votre chaudière utilise beaucoup de conduites d'eau, vous ne devriez pas faire appel à un plombier. Une réparation ou un service de chaudière implique de travailler avec du gaz, de sorte que seul un chauffagiste agréé peut légalement travailler sur une chaudière à gaz. L'industrie du gaz est très réglementée pour assurer que les services pertinents sont fournis aux normes de sécurité les plus élevées, donc si votre réparation concerne une chaudière ou un autre appareil à gaz, vous devez vous assurer de contacter un plombier-chauffagistes qui pourra résoudre le problème sans mettre votre sécurité en péril. Vous pourrez trouver ce professionnel sur Terminauxalternatifs.fr, le site qui vous met en relation avec un grand nombre d’artisans professionnels.

Alors que de nombreux plombiers possèdent un certain nombre de qualifications de plomberie, ils ne sont pas essentiels pour le commerce en tant que plombier, ce qui signifie que n'importe qui peut se qualifier de plombier sans aucune certification officielle. Bien qu'ils puissent avoir une grande expérience dans l'ensemble de la plomberie, comme les tuyaux qui fuient, les robinets qui s'égouttent et l'installation du lave-vaisselle, les plombiers ne sont pas nécessairement qualifiés pour travailler sur une chaudière à gaz.

Certains plombiers sont également homologués, mais cela ne devrait pas être prévu en tant que norme. Si vous trouvez un plombier qui offre également des services de chauffage central au gaz, consultez le registre de sécurité du gaz pour vous assurer qu'ils sont légalement autorisés à travailler avec du gaz. Vous aurez ainsi l’assurance de confier vos travaux à un véritable professionnel.

Par contre, si vous avez un problème avec votre tuyauterie ou votre système d’évacuation d’eau, un artisan plombier saura vous prêter main forte pour venir à bout de vos problèmes. Alors, pensez à définir le problème que vous rencontrez avant de faire intervenir le bon professionnel. Cela vous évitera de payer des frais sur des travaux qui n’auront pas lieu.

Vous savez maintenant quelles sont les différences à connaître entre un plombier et un chauffagiste, et dans quelle situation il faut appel ces artisans professionnels. Alors, avant de vous retrouver dans une situation difficile, notamment une panne au niveau de votre chauffage en plein hiver ou un problème de tuyauterie dans la salle de bains, veuillez chercher les coordonnées d’un bon artisan qui se trouve à quelques coins de rue de chez vous. Vous éviterez ainsi de payer une facture exorbitante, et vous aurez à portée de mains un professionnel fiable prêt à intervenir à n’importe quel moment de la journée ou même de la nuit.

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles