Conseils pour que le déménagement ne soit plus stressant

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Que ce soit un déménagement volontaire ou bien obligatoire, il est toujours source de stress. Entre les tâches à faire, la gestion du temps et des enfants, les paperasses à préparer, etc., vous pouvez facilement vous perdre. Mais il y a quand même des astuces permettant de rendre le déménagement moins stressant. En voici justement quelques-uns.

Se préparer mentalement

Une bonne préparation mentale est toujours nécessaire avant un déménagement. Il s’agit même de la base d’un déménagement réussi. Pour ce faire, il faut prendre le temps de s’informer sur le lieu où se trouve la nouvelle résidence : découvrir les entourages, connaitre ce qu’il y a dans les environs, s’approcher du voisinage, etc. Tout cela permet de bien se préparer pour ce qui attend dans le futur.

Cette étape est surtout nécessaire si vous aviez des enfants. Ils doivent prendre conscience des changements que le déménagement engendre. Ils doivent également être impliqués dans les tâches à faire. Il faut donc leur parler de tout ce qu’ils doivent savoir concernant la raison de partir, le lieu d’accueil, etc.

La préparation mentale inclut également la planification du budget. Pour éviter de sentir trop de stress il faut avoir le budget nécessaire pour le déplacement de tous les biens. Que vous ayez un budget limité ou non, vous pouvez toujours trouver une solution adaptée à votre possibilité. Planifier cela au préalable vous permet d’être vraiment prêt pour le jour J.

Bien choisir la date du déménagement pour payer moins cher

Si vous faites appel à un expert en demenagement Seb, la date a son importance. Vous devez savoir que la période estivale est considérée comme la saison haute pour les déménageurs. Les prix des services qu’ils proposent sont donc plus élevés que pendant les autres saisons. C’est également le cas pendant les jours fériés, les fins d’année et les week-ends.

Que vous passiez par un déménageur professionnel ou non, vous devez éviter dans la mesure du possible les fins du mois. Ces périodes correspondent souvent avec la fin du bail. Il vous sera encore difficile de trouver des utilitaires dans les agences de location, de trouver des déménageurs disponibles ou encore de trouver des box de stockage disponibles.

Tout anticiper et tout préparer bien à l’avance

Le déménagement ne peut pas être improvisé. C’est tout un ensemble d’opérations qui doit être organisé au préalable. Il passe alors par plusieurs étapes à commencer plusieurs jours avant le départ.

Préparer des cartons

Pour préparer les cartons, il faut déjà préparer ce qu’il y a mettre dedans. Vous devez alors faire une estimation du volume de vos biens. C’est seulement après que vous décidez de combien de cartons vous aurez besoin.

Vous pouvez ensuite commencer à emballer petit à petit vos affaires. Vous ne devez pas oublier que le déménagement est une meilleure occasion pour vous débarrasser des objets qui ne vous servent pas et qui encombrent votre chez vous. Vous devez alors prendre le temps de faire un tri de toutes vos affaires. Vous pouvez ensuite décider si vous alliez jeter ou bien donner les éléments que vous n’utilisez plus.

Vider et démonter les mobiliers

 

Après les petits articles de la maison, vous devez passer par les mobiliers de grande taille comme les armoires, les placards, etc. Ces meubles doivent d’abord être vidés avant d’être démontés. Tous les contenus doivent aussi se trouver dans les cartons. Pour éviter de les confondre, il faut mettre les éléments de la même nature dans les mêmes cartons et étiqueter les cartons après.

Pour chaque démontage de meuble, vous devez prévoir un petit sachet ou des petites boites bien fermées pour mettre les vis, etc. Vous devez ensuite mettre des étiquettes sur chacune d’elles pour faciliter leur usage lors de la réinstallation des meubles.

En ce qui concerne les appareils électroménagers qui doivent aussi être débranchés ou démontés, l’idéal est de prendre en photo les branchements avant de faire le débranchement. De cette manière, vous ne vous perdrez pas quand vous aller les rebrancher. Pour le réfrigérateur et le congélateur en particulier, vous devez faire sortir les nourritures quelques jours avant votre départ et débrancher ces appareils. Cela permet aux appareils de se dégivrer.

La différence entre un plombier et un chauffagiste

Rédigé par Aline - - Aucun commentaire

Lorsque nous faisons face à un problème de plombier, de chauffage et autres systèmes liés à cela dans notre maison, nous nous demandons quel professionnel contacter pour répondre à notre problème ? Alors, pour répondre à cela, voici quelques points à connaître pour différencier ces deux professionnels.

Plombier ou chauffagiste, quelle est la différence?

D'abord, laissez-nous vous donner un peu d'histoire sur l'origine du nom de ces artisans. Les plombiers à l'époque romaine travaillaient avec des tuyaux en plomb et c'est là que réside le mot plombier. La signification du mot plombier provient du mot latin 'Plumbum', signifiant le plomb. Les tuyaux de plomberie modernes ne sont plus fabriqués à partir de plomb, les plombiers passent beaucoup de temps à enlever ces tuyaux en plomb des maisons car ils ont été jugés inadaptés à mesure que les particules de plomb pénétraient dans l'eau. Le plombier moderne est un artisan formé pour travailler sur des tuyaux secs et humides, ainsi que pour travailler sur vos systèmes de chauffage.

Les chauffagistes travaillent uniquement sur le chauffage d'un bâtiment, ils entretiennent et installent les tuyauteries, les appareils et les accessoires qui sont utilisés pour chauffer une structure. Ils travaillent dans des propriétés résidentielles, commerciales ou industrielles pour mettre en œuvre des solutions pour les besoins de chauffage. Les chauffagistes travaillent uniquement sur le chauffage et ne s'aventurent dans aucun autre aspect du travail. Si vous avez un problème avec votre système de chauffage ou si vous voulez réserver un service de chaudière ou de réparation de chaudière, vous devriez appeler un ingénieur de chauffage car ils sont les spécialistes dans cette ligne de travail.

D’où provienne donc la confusion entre ces deux métiers ?

Nous pensons que la confusion est venue de plombiers, car leur métier peut couvrir une multitude de tâches quand il s'agit de salles de bains, de cuisines, de tuyaux secs, d'entretien de chaudières ou de systèmes d'entretien et de chauffage. Beaucoup de plombiers sont bien formés sur les systèmes de chauffage et les installent régulièrement. La majorité de ces plombiers qui connaissent un système de chaudière comme le revers de leur main sont des plombiers-chauffagistes. Ils peuvent travailler pour leur compte ou auprès de société.

Ai-je besoin d'un plombier ou d'un chauffagiste?

Si votre chaudière tombe en panne, devriez-vous appeler un plombier ou un chauffagiste pro a paris ? Même si votre chaudière utilise beaucoup de conduites d'eau, vous ne devriez pas faire appel à un plombier. Une réparation ou un service de chaudière implique de travailler avec du gaz, de sorte que seul un chauffagiste agréé peut légalement travailler sur une chaudière à gaz. L'industrie du gaz est très réglementée pour assurer que les services pertinents sont fournis aux normes de sécurité les plus élevées, donc si votre réparation concerne une chaudière ou un autre appareil à gaz, vous devez vous assurer de contacter un plombier-chauffagistes qui pourra résoudre le problème sans mettre votre sécurité en péril. Vous pourrez trouver ce professionnel sur Terminauxalternatifs.fr, le site qui vous met en relation avec un grand nombre d’artisans professionnels.

Alors que de nombreux plombiers possèdent un certain nombre de qualifications de plomberie, ils ne sont pas essentiels pour le commerce en tant que plombier, ce qui signifie que n'importe qui peut se qualifier de plombier sans aucune certification officielle. Bien qu'ils puissent avoir une grande expérience dans l'ensemble de la plomberie, comme les tuyaux qui fuient, les robinets qui s'égouttent et l'installation du lave-vaisselle, les plombiers ne sont pas nécessairement qualifiés pour travailler sur une chaudière à gaz.

Certains plombiers sont également homologués, mais cela ne devrait pas être prévu en tant que norme. Si vous trouvez un plombier qui offre également des services de chauffage central au gaz, consultez le registre de sécurité du gaz pour vous assurer qu'ils sont légalement autorisés à travailler avec du gaz. Vous aurez ainsi l’assurance de confier vos travaux à un véritable professionnel.

Par contre, si vous avez un problème avec votre tuyauterie ou votre système d’évacuation d’eau, un artisan plombier saura vous prêter main forte pour venir à bout de vos problèmes. Alors, pensez à définir le problème que vous rencontrez avant de faire intervenir le bon professionnel. Cela vous évitera de payer des frais sur des travaux qui n’auront pas lieu.

Vous savez maintenant quelles sont les différences à connaître entre un plombier et un chauffagiste, et dans quelle situation il faut appel ces artisans professionnels. Alors, avant de vous retrouver dans une situation difficile, notamment une panne au niveau de votre chauffage en plein hiver ou un problème de tuyauterie dans la salle de bains, veuillez chercher les coordonnées d’un bon artisan qui se trouve à quelques coins de rue de chez vous. Vous éviterez ainsi de payer une facture exorbitante, et vous aurez à portée de mains un professionnel fiable prêt à intervenir à n’importe quel moment de la journée ou même de la nuit.

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Une panne de la chaudière

Rédigé par Mickael - - Aucun commentaire

C'est l'hiver dans le nord-est et nous traversons les mois les plus froids de l'année. Si vous exploitez une propriété commerciale, ce n'est pas le bon moment pour une panne de chaudière. Si vous exploitez une installation industrielle ou de fabrication, il n'y a JAMAIS de bon moment pour perdre une chaudière! Malheureusement, c'est un phénomène courant tout au long des mois d'hiver et le coupable est très souvent l'eau d'alimentation froide. La surveillance de la température de l'eau d'alimentation de votre chaudière devrait être une partie importante de votre inspection quotidienne de la chaudière et devrait être intégrée à votre programme global d' entretien de la chaudière .

Comme vous l'avez probablement appris en classe de sciences au lycée, le métal se dilate lorsqu'il est chaud et se contracte lorsqu'il est refroidi. Vous vous souvenez quand l'enseignant a rempli le bidon de gaz en métal avec de l'eau chaude, a remis le capuchon, puis a passé le bidon sous l'eau froide? Qu'est-il arrivé? C'est vrai; la canette s'est «écrasée» presque comme par magie. Ce même principe peut être catastrophique pour une chaudière. Bien que les chaudières modernes soient fabriquées pour résister à certaines fluctuations de température, elles ne sont pas conçues pour résister à des fluctuations sévères ou même à des fluctuations constantes «légèrement» sévères. Dans un système de chaudière est fabriqué selon des spécifications précises et leur fonctionnement à leurs températures de fonctionnement optimales prévues est vital pour la longévité globale du système.

La plupart des systèmes de chaudière sont conçus et installés pour résoudre ce problème, cependant, parfois, une planification hâtive ou un fonctionnement incorrect peut provoquer l'apparition de problèmes liés à l'eau froide. Les basses températures de l'eau d'alimentation pendant le fonctionnement de la chaudière ont trois impacts négatifs majeurs:

  1. Augmentation considérable des coûts de carburant en raison de la perte d'efficacité. (Pas de surprise ici - il en coûte plus cher pour chauffer de l'eau froide.)
  2. Augmentation des occurrences de corrosion en raison de l'augmentation des gaz dissous dans l'eau d'alimentation. Les piqûres d'oxygène sont courantes dans les systèmes avec de l'eau d'alimentation à basse température. Cela conduit rapidement à une défaillance prématurée du système.
  3. Traitement accru de l' eau de chaudière Les produits chimiques de chaudière sont utilisés pour éliminer l'excès d'oxygène de l'eau d'alimentation. Plus l'eau d'alimentation est froide, plus elle peut contenir d'oxygène dissous. Plus il y a d'oxygène dissous dans l'eau d'alimentation, plus il faut de produits chimiques pour la chaudière pour l'éliminer.
  4. Risque accru de choc thermique (également connu sous le nom de choc de chaudière) qui pourrait entraîner une défaillance soudaine du réservoir sous pression, un événement potentiellement dangereux et catastrophique. (Vous vous souvenez de la démonstration de la canette d'essence du professeur de lycée?)

L'eau d'alimentation froide est généralement moins problématique dans les systèmes qui renvoient une bonne quantité de condensat (75% ou plus); à moins que ce condensat ne se déplace sur une très longue distance. Dans les systèmes à vapeur qui renvoient très peu de condensat, il est nécessaire de compenser l'eau perdue avec de l'eau fraîche entrante. Cette eau «d'appoint» est beaucoup plus froide que ce dont le système de vapeur a besoin pour fonctionner à des niveaux optimaux, et doit donc être préchauffée avant d'entrer dans la chaudière. Les meilleures pratiques pour accepter cette eau d'appoint dans une chaudière à vapeur sont généralement décrites dans les directives du fabricant de la chaudière et incluent souvent un type de régime de prétraitement. Les directives de l'ASME exigent souvent que de l'eau soit introduite dans une chaudière à vapeur à pas moins de 200 degrés Fahrenheit. Le prétraitement de l'eau d'appoint de la chaudière comprend souvent, mais sans s'y limiter, un traitement chimique,

Qu'est-ce que chock chaudière

Une chaudière chaude peut subir des dommages importants si de l'eau froide est introduite sans avoir d'abord été tempérée. Ce phénomène est communément appelé choc thermique ou choc de chaudière. Dans les situations extrêmes d'un système de chaudière extrêmement chaud et d'une eau d'alimentation extrêmement froide, une défaillance catastrophique peut survenir presque immédiatement, mais ce n'est généralement pas le cas. Même si le terme «choc» de chaudière suggère qu'une chaudière pourrait être effectuée instantanément ou soudainement, la réalité est que la plupart des pannes se produisent avec le temps. Le problème le plus typique est le cycle de contrainte provoqué par le chauffage et le refroidissement continus des composants métalliques internes de la chaudière. Le cyclage des contraintes thermiques peut causer des dommages importants à un système de chaudière au cours de quelques semaines, mais peut se produire sur des mois ou des années; et est particulièrement courant dans les chaudières installées dans les systèmes de chauffage à eau chaude. Lorsque des pannes se produisent, elles sont généralement dues à la fatigue du métal. Finalement, le métal se décompose en raison de l'expansion et de la contraction constantes et extrêmes.  

Les pannes causées par un choc de chaudière ne sont généralement pas une indication d'une mauvaise conception de la chaudière ou de défauts de fabrication, mais sont plutôt dues à la conception générale de l'installation (couper les coins ronds) ou à la manière dont le système de chauffage est exploité ou entretenu.

Dans la vidéo suivante, vous pouvez voir l'effet du choc thermique de la chaudière sur une chaudière. Dans ce cas, de l'eau froide introduite dans la chaudière provoque des micro-fissures dans la plaque tubulaire et débouche de nombreux tubes de la chaudière. Selon la taille et le type de chaudière, ce type de panne pourrait coûter des dizaines de milliers de dollars à réparer.

L'utilisation d'un vaporisateur à vapeur

Éviter les chocs de la chaudière est une opération mécanique. La vapeur propre d'un système de chaudière est parfois utilisée pour préchauffer sa propre eau d'alimentation. L'injection directe de vapeur dans le réservoir d'eau d'alimentation est appelée aspersion de vapeur. Un sparger à vapeur est souvent conçu dans le réservoir de retour de condensat d'un système de chaudière à tubes de fumée pour maximiser l'efficacité en s'assurant que la chaudière n'a pas à travailler plus fort pour transformer l'eau d'appoint froide en vapeur. Parfois, un réservoir de retour de condensat peut être équipé d'un diffuseur de vapeur pour résoudre un problème nouvellement développé avec le condensat à basse température; cependant, cela doit être fait par un ingénieur expérimenté. Certains réservoirs n'ont pas été conçus pour supporter la chaleur accrue qu'un sparger à vapeur provoquera dans l'eau d'alimentation. De plus, la conception et l'emplacement des sparges affectent l'efficacité du processus.

Tuyau Sparge vs injection directe de vapeur

Bien que l'installation d'un tuyau de vidange dans une prise de retour de condensat soit un coût relativement faible et une installation facile à réaliser, elle peut présenter certains inconvénients en fonction de la taille et de la conception générale de votre système. Alors qu'un travail de pulvérisateur de vapeur dans un réservoir de retour de condensat consiste simplement à maintenir une température de l'eau d'alimentation de 200 degrés ou mieux, la conception du tuyau de pulvérisation de vapeur n'est pas toujours le moyen le plus efficace de le faire. Les tuyaux Sparge (tuyaux simples avec des trous de distribution de vapeur percés) ont tendance à produire un contrôle de la température de l'eau inégale; ils peuvent également provoquer des coups de bélier et de fortes vibrations dus à l'effondrement des bulles de vapeur.

Une autre méthode de chauffage de l'eau dans un réservoir de rétention consiste à utiliser un injecteur de vapeur direct ou un réchauffeur à injection de vapeur. Ce type de contact direct avec la vapeur offre un meilleur contrôle et a la capacité de remédier à certaines des chutes potentielles et des inefficacités de la méthode des tuyaux de barbotage.   

Le traitement de l'eau seul ne peut pas faire le travail d'éliminer l'oxygène dissous de l'eau d'alimentation

Un bon entretien et un bon fonctionnement de la chaudière nécessitent de multiples domaines d'expertise. Bien que le traitement de l'eau de chaudière soit une partie importante d'un programme d'entretien de chaudière sain, il est tout aussi important d'avoir un système qui fonctionne mécaniquement et opérationnellement à son efficacité maximale.

L'oxygène est présent dans toute l'eau d'appoint. L'oxygène provoque la formation d'oxyde de fer rouge sur des surfaces en acier doux immergées dans l'eau. Cette rouille est une corrosion active et elle continuera jusqu'à ce que le métal soit complètement corrodé. Si la quantité d'oxygène dans l'eau est limitée, le film d'oxyde de fer ne peut pas se former aussi facilement; au lieu de cela, la surface de l'acier se ternit avec un film très mince d'oxyde de fer qui n'est pas aussi complètement oxydé que l' oxyde de fer rouge causée par une exposition complète à l'oxygène. Ce film plus mince est également plus dense et il a tendance à résister à une attaque corrosive supplémentaire. Dans l'eau ou avec une alcalinité plus élevée, ce film d'oxyde devient plus stable et donne plus de protection à l'acier. C'est pourquoi votre professionnel du traitement de l'eau vous a peut-être dit qu'un peu de rouille dans votre chaudière ouverte n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

Le maintien d'une alimentation en eau à température plus élevée réduit également le travail que la chaudière doit effectuer pour produire de la vapeur. L'augmentation de la température de l'eau d'alimentation à 200 degrés ou plus permettra d'économiser de l'argent sur les coûts de carburant et de réduire les risques de piqûres d'oxygène dans la chaudière. Cela contribuera également à réduire les coûts des produits chimiques de traitement de l'eau de chaudière. Pour mieux comprendre les exigences chimiques de votre système de chaudière, il est préférable de consulter votre entreprise de dépannage chaudiere dans Paris 13 .

Une nouvelle avancée dans le traitement de l'eau des chaudières a changé la donne dans l'industrie

Jusqu'à récemment, fournir une chaudière à haute pression avec de l'eau adoucie et presque sans oxygène était la référence et la pierre angulaire de tout programme complet de traitement de l'eau de chaudière. Cependant, les nouvelles technologies de traitement de l'eau ont réduit bon nombre des complications associées au maintien de ces normes. Par exemple, aujourd'hui, de nombreux systèmes de chaudières peuvent être traités avec chauffagiste d'urgence Paris 13 éme, une chimie filmogène qui a pratiquement éliminé le besoin d'éliminer l'oxygène ou même d'adoucir l'eau. La chimie EcoSHIELD traite les surfaces métalliques de la chaudière, PAS l'eau de la chaudière. Il adhère aux surfaces en acier au niveau moléculaire et crée une couche protectrice imperméable entre l'eau de la chaudière et le métal. EcoSHIELD est si efficace qu'il augmente en fait le rapport de transfert de chaleur dans la plupart des chaudières, ce qui augmente l'efficacité et réduit les coûts de carburant - ainsi que les cas de pannes et de pannes de tubes. Un «effet secondaire» typique d'une chaudière traitée avec EcoSHIELD est une eau de chaudière cristalline.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

La structure du siphon

Rédigé par Mickael - - Aucun commentaire

Un siphon est une structure métallique ou plastique qui comprend un réservoir et plusieurs buses. L'un se connecte à la sortie de drainage et l'autre à l'égout. L'eau qu'ils contiennent est liquide lors du lavage ou du lavage de la vaisselle. Initialement, le fluide du puisard pénètre dans le siphon et s'écoule à travers le tuyau incurvé dans l'égout commun. Le treillis métallique, situé au bas de l'appareil, sur le trou de l'évier, joue le rôle d'un filtre à mailles fines qui protège le système contre le blocage.

Lire la suite de La structure du siphon

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Pourquoi poser une grille dans son local ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Pour la sécurité de vos biens et de marchandises, le contrôle d’accès à son local et le confort des différents utilisateurs et employés, trouver une fermeture adaptée est conséquent. Les portes des magasins, les vitrines et les entrées sont exposés à des risques potentiels d’agressions, notamment des vols, des effractions, des intempéries…  

 

Les avantages d’une grille métallique

 

Le rideau métallique offre une alternative intéressante si vous voulez protéger votre local commercial, boutique, entrepôt ou autre. Les grilles métalliques sont une sorte de tablier enroulé qui peuvent sécuriser les entrées des boutiques, les zones de stockages et les vitrines des magasins. Le rideau métallique est synonyme de protection contre le vol, les intempéries et les actions de vandalisme. Il offre protection tout en ayant un design attirant, dans le but de garder l’aspect esthétique du local. En plus, dans les cas de sinistre, vous pouvez bénéficier de dédommagement de la part de votre assurance si vous équipez votre local d’une grille métallique. Ainsi, grâce à un rideau métallique, vous pouvez garder votre local et vos biens à l’abri des dangers sans dégrader son look extérieur. Les grilles sont conçues en matériaux solides et robustes, ce qui contribue à optimiser la protection du local.

Le professionnel en rideau métallique vous conseille en termes de produits fiables et innovants ainsi que ceux certifiés et conformes aux normes européennes en vigueur, pour davantage de sécurité. Un rideau bien conçu et parfaitement posé signifie un maximum de sécurité grâce à une résistance optimale à toutes tentatives d’effraction ou les éventuels vols.

 

Les différents types de grilles métalliques

 

Dans le domaine des rideaux métalliques, vous trouverez un bon nombre de modèles et différents types de produits :

  • Les rideaux métalliques à lames pleines sont les plus répandus. Ils offrent une protection maximale face aux agressions extérieures. Toutefois, ils sont opaques et masquent donc la vitrine du magasin.
  • Les rideaux métalliques à tubes ondulés conviennent aux commerçants et offrent une visibilité optimale tout en protégeant le local des éventuelles intrusions.  
  • Les rideaux métalliques à lames micro-perforées constituent une solution pour protéger les locaux contre les dégradations, les intrusions et les agressions. Ces rideaux combinent également sûreté et visibilité.

Le professionnel vous offre une gamme de produit complète qui répond aux attentes des clients et aux besoins spécifiques de leurs locaux. Que vous ayez un établissement commercial, un entrepôt, un commerce, un établissement bancaire, un centre commercial, une boutique ou un magasin, il vous conseille pour trouver le rideau adapté à vos priorités. Il vous oriente en termes de caractéristiques, notamment les lames, les coulisses, les serrures et le fonctionnement du dispositif. Il vous explique s’il vous faut un équipement motorisé ou manuel et vous guide en ce qui concerne les dimensions et les modèles adéquats. Par exemple, les grandes ouvertures requièrent des solutions qui diffèrent de celles pour une petite boutique. En plus, pour votre confort et adaptabilité, il vous guide vers les modèles qui maximisent la protection de votre local et de votre isolation.

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie