Comment changer WC broyeur ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Pour installer une toilette dans une zone dépourvue de plomberie, pensez à utiliser un système de macération aussi appeler Sanibroyeur. Ces instructions pas à pas montrent comment installer facilement un système de macération dans une maison.

 

Préparer l'unité de macération

Appeler un plombier pas cher Paris 5éme fait partie des préparations de ce projet. Avec un système de WC à broyeur, le bol se vide dans une cuve par une conduite de décharge. Le réservoir contient une pompe qui macère ou casse le contenu du bol puis le repousse.

Préparez l’unité de pompe de broyeur en poussant l’ensemble de contrôle de clapet dans l’ouverture. Assurez-vous que le clapet fait face dans la même direction que le coude. Poussez le coude sur la connexion et fixez-le avec une pince.

Appuyez sur l'évent

Pour puiser dans l'évent, utilisez une scie alternative pour couper à travers le tuyau. Déposez un chiffon ou utilisez un seau pour recueillir tout ce qui en sort. Retirer environ une section de 12 "de tuyau. Nettoyez les deux extrémités de l’ancien tuyau puis placez des adaptateurs en caoutchouc sur l’ancien tuyau.

Connecter les adaptateurs

Préparez un 1 et 1/2 pouce avec de courts morceaux de PVC afin qu'ils recouvrent l'espace dans le tuyau; connectez les adaptateurs en caoutchouc.

Mettez le PVC en place et faites glisser les adaptateurs sur les deux extrémités, puis serrez fermement toutes les pinces pour éviter les fuites. En cas de fuites, n’oubliez pas de faire appel à un service d’urgence plombier Limeil Brevannes pour des réparations rapides.

Visser l'adaptateur dans le nettoyage

Ensuite, retirez le couvercle de nettoyage sur la canalisation d'égout.

Remarque: Assurez-vous que personne n’utilise l’évier pendant ce processus, sinon des eaux usées pourraient sortir du tuyau ouvert.

Une fois le capuchon retiré, installez un adaptateur mâle fileté avec un réducteur de 3/4 pouces. Enduisez le filetage de l'adaptateur mâle avec de la pâte de téflon et vissez-le dans la solution de nettoyage. Utilisez une clé à plombier pour vous assurer que l'adaptateur est bien ajusté.

 

Attachez le bol

Commencez par connecter le joint en accordéon au bol du système de broyeur, puis fixez le bol au sol à l’aide des trous d’ancrage.

Fixez l’unité à la conduite d’égout

Remarque: avant de raccorder les toilettes au broyeur, il est conseillé de raccorder l'unité de broyage à la canalisation d'égout. Pour ce faire, faites passer une conduite de refoulement sur le flexible 90 situé en haut de la pompe de macération. Gardez à l'esprit que cette ligne est appelée ligne positive à la pression. En d'autres termes, lorsque la pompe démarre, la ligne est chargée en pression. Assurez-vous que le système est conçu pour résister à la pression.

Connecter les tuyaux

Définissez des longueurs de tuyau en PVC de 3/4 "et de 90 pour sortir du mur. Ensuite, insérez le tuyau dans le flexible 90 du macérateur et serrez fermement le collier. Faites pivoter le tuyau parallèlement au mur, puis percez-le au bout du tuyau. Ajustez la longueur de la conduite de refoulement si nécessaire et collez-la sur la 90. Placez ensuite le tuyau à travers le mur.

Exécuter la ligne de décharge

Ensuite, continuez à faire fonctionner la conduite de refoulement et connectez le robinet à boisseau sphérique aussi près que possible du macérateur.

Continuez ensuite sur la ligne en essayant de réduire autant que possible le nombre de virages à 90 degrés avec 45 degrés. Assurez-vous également que la conduite est légèrement inclinée par rapport à l’égout.

Utilisez des cintres de tuyau pour fixer le tuyau et si le tuyau se trouve dans une zone froide, assurez-vous de l'isoler.

Exécuter une ligne de ventilation

Commencez par obstruer l'ouverture de reniflard dans l'unité de macération avec les deux capuchons fournis. Utilisez une scie alternative pour couper le couvercle du dôme, puis faites glisser le connecteur accordéon. Fixez-le bien. Installez un 1 "et 1/2" tuyau 90 dans le connecteur. Marquez où le 90 croise le mur et retirez le 90.Utilisez une scie trépan pour couper à travers le mur. Remettez la ligne 90 et fixez-la avec une pince. Continuez à utiliser du PVC de 1 1/2 "pour connecter le robinet. Utilisez des crochets en PVC pour fixer la ligne.

Dirigez la conduite d'eau froide jusqu'aux toilettes

Après avoir coupé l'eau et relâché la pression, utilisez un coupe-tube pour couper la conduite d'eau. Retirez environ 2" de la ligne d'eau et installez un tuyau en T. Fixez un petit morceau de tuyau au T puis ajoutez un robinet à tournant sphérique. Utilisez des techniques de soudure standard pour rallonger la ligne et se connecter au tuyau qui avait été placé auparavant dans le mur.

 

Sécuriser les connexions

Commencez par limiter les ports qui ne seront pas utilisés. Pour configurer une connexion évier, fermez un morceau de PVC de 1 1/2 "et connectez-le à la connexion accordéon fournie.

Sécurisez toutes les connexions avec des pinces puis installez la toilette et effectuez les dernières connexions.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Comment protéger vos canalisations du gel de l’hiver ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Quand les périodes de grands froids arrivent, certains éléments et matériels sanitaires peuvent en souffrir. Et parmi les principales victimes du gel, on peut citer les tuyaux et les canalisations. En effet, les tuyaux deviennent assez fragiles quand le froid s’installe et des dégâts provoqués par le givre peuvent être constatés à partir de -5°C. Par conséquent, il est important de protéger vos canalisations et votre tuyauterie pour éviter que le froid ne provoque des dégâts considérables à vos conduits. Découvrez nos conseils et astuces pour protéger vos canalisations du gel de l’hiver.

Conseils pour protéger vos canalisations en hiver

Pour protéger vos systèmes de canalisation et votre tuyauterie du givre, il est nécessaire d’acheter des fournitures à cet effet.En effet, quand le froid commence à pulluler, il y a de forte chance que les réseaux et les conduits d’une habitation subissent des dommages et quoi de mieux que les anticiper pour éviter qu’ils ne subissent des dommages conséquents. En général, il vous faut investir dans de la laine de verre, de la mousse en polyéthylène ou encore acheter un câble chauffant si vous souhaitez procéder vous-même à l’entretien de vos canalisations. Toutefois, vous pouvez faire appel à un chauffagiste 91 pour s’occuper de l’entretien de votre réseau d’eau et éviter que le gel n’empêche vos conduits d’être fonctionnels. De ce fait, il est plus prudent de protéger vos tuyaux et vos conduits intérieurs et extérieurs bien avant que le froid ne s’installe.  

Opter pour un matériau isolant

Un bon moyen de protéger vos canalisations d’eau contre le gel c’est d’investir dans un matériau isolant. De ce fait, vous pouvez choisir parmi les matériaux qui sont connus pour leur isolation comme la laine de verre, la mousse polyéthylène ou un câble chauffant. Les prix de ces fournitures peuvent varier sur le marché. Mais en général, la laine de verre et la mousse polyéthylène sont moins onéreuses qu’un câble chauffant. D’autant plus qu’ils sont plus simples à installer par rapport au câble. Toutefois, ces accessoires ne rivalisent pas avec les câbles chauffants quand les hivers sont particulièrement durs. Par conséquent, la seconde option reste intéressante pour éviter que le gel n’abime vos canalisations. 

Isoler vos tuyaux de canalisation avec de la mousse

Faire isoler vos tuyaux constitue également une excellente solution pour protéger vos canalisations. En particulier les tuyaux qui se trouvent à l’extérieur de votre domicile qui sont les plus susceptibles de subir les conséquences du gel ou de la déperdition de chaleur dans le cas des conduits d’eau chaude. Donc, pour bien isoler vos tuyaux de canalisations extérieures, vous devez d’abord connaître le diamètre de vos tuyaux et acheter des tubes de mousses à la bonne taille pour les couvrir. Il est toutefois recommandé d’opter pour une taille légèrement plus grande que celui de votre tuyau pour mieux l’ajuster quand vous allez l’installer sur le tuyau. Suivez les instructions d’installation indiquées sur le packaging du produit pour l’installer correctement sur l’emplacement des supports du tuyau. Il en va de même pour la protection de la tuyauterie de votre ballon d’eau chaude. Mais si vous avez des difficultés à faire installer la mousse de protection, ou que le gel persiste malgré l’isolation effectuée, il reste judicieux de faire appel à un chauffagiste 91 pour régler le problème. D’ailleurs, si vos tuyaux sont endommagés par le gel, vous pouvez profiter de certaines garanties promises par votre assurance multirisques habitation. Donc, pensez à consulter les garanties et les couvertures de votre contrat en cas de matériel endommagé.

Protéger vos canalisations à l’aide d’un câble chauffant

Un câble chauffant constitue un excellent moyen de protéger un réseau de tuyauterie du froid. Il faut juste le placer à l’endroit le plus froid de la tuyauterie. La place de la sonde thermique doit se trouver sur la paroi de la canalisation et c’est de cette manière que le thermostat va réchauffer le câble quand le risque de gel est significatif. Pour que le câble fonctionne correctement, il est également important de placer une prise de contact à proximité de la canalisation. Ainsi, dès que l’hiver commence, il vous suffit d’y fixer votre câble. Pour plus d’efficacité, le câble chauffant doit être placé sur toute la longueur de la canalisation avec l’aide d’un adhésif en PVC ou d’un collier de serrage. Tous ces outils nécessaires à la mise en place du câble sont disponibles en magasin de bricolage. Mais si vous manquez de matériels, vous pouvez aussi faire appel à un chauffagiste 91 pour la mise en place de votre dispositif antigel. Et grâce à cette installation, vos tuyaux et vos canalisations ne craindront plus les aléas du climat. Néanmoins, n’oubliez pas que votre câble est énergivore et qu’il peut augmenter vos factures. Mais vous pouvez toujours réduire votre consommation en couplant à cette installation une laine de verre ou en utilisant de la musse en polyéthylène.

Protéger votre robinet extérieur

Enfin, pour que vos tuyaux et vos canalisations ne gèlent point, n’oubliez pas de fermer vos robinets extérieurs. En coupant l’alimentation d’eau, vous éviterez de geler l’eau à l’intérieur de vos tuyaux. Toutefois, vous pouvez effectuer une purge si vos canalisations semblent gelées. Pour ce faire, il vous suffit de fermer la vanne d’alimentation d’eau. Puis ouvrez le robinet extérieur pour faire couler toute l’eau qui est présente dans les tuyaux pour ensuite fermer le robinet extérieur. En bref, une action toute simple qui permet de résoudre tous les problèmes liés au froid pour la tuyauterie.

Protéger son chauffage durant l’hiver

Durant les hivers difficiles, ce ne sont pas que les conduits d’eaux et les tuyaux d’assainissements qui peuvent subir des dégâts. Les systèmes de chauffage peuvent aussi se détériorer durant les grands froids. Les anciennes installations de chauffage qui ne sont pas optimisées pour le froid sont les plus concernées. Par conséquent, il reste judicieux d’opter pour un nouveau modèle de chauffage, qu’il s’agisse d’une chaudière ou d’un radiateur, et qui dispose de la fonction antigel. Pour la mise en place d’un nouveau matériel de chauffage, vous pouvez effectuer un devis gratuit auprès d’un chauffagiste 91 pour vous faciliter à préparer le budget nécessaire à l’installation. Toutefois, si vous ne souhaitez pas investir dans un nouveau matériel de chauffage, vous pouvez acheter un produit antigel dans les commercespour entretenir et protéger vos canalisations du gel.  

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Quelle charpente pour un aménagement des combles ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Les charpentes de toiture sont généralement construites en bois et sont utilisées lors de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment. Cependant, il existe de nombreux types de charpentes de toiture et de nombreux aspects qui les rendent uniques avec leurs propres avantages. La principale tâche des charpentes est de supporter les autres matériaux utilisés dans la construction de la toiture. Ils soutiennent et aident également à déplacer la charge du toit vers les murs extérieurs de la maison. Vous trouverez ci-dessous des informations sur les différents types de cadres utilisés dans les toitures, ainsi que sur leurs utilisations courantes. 

Le cadre de toit à corde

Entre autres, pour poser une charpente, vous devez obtenir une autorisation pour aménager des combles auprès de votre mairie.Le cadre de toit à corde est généralement très grand et doté d’un arc. Ils sont utilisés pour soutenir des structures telles que des entrepôts, des cintres d’aéronefs, le toit, les murs, etc. De nombreuses poutres sont utilisées dans la construction de ces types de charpentes de toiture, tandis que des feuilles de métal sont utilisées pour constituer la partie extérieure du toit.

 

Le cadre de toit à pignon

Le cadre de toit à pignon est le style le plus simple des cadres utilisés dans la construction de toitures. Ce style est facilement reconnaissable, car il ressemble à un "V" inversé. L'utilisation de ces toits n'est pas recommandée dans les zones exposées aux vents violents, car ils peuvent être happés comme une voile ! Toujours est-il qu’il est prudent de demander l’avis de n’entrepreneur.

 

Le toit à double pente

Le toit à double pente est une charpente de toiture triangulaire traditionnelle qui a deux côtés inclinés vers le sommet. Les jambes de ce cadre sont souvent appelées les «accords supérieurs». Ils ont attaché le faisceau qui aide à constituer la base du triangle. Les accords supérieurs de ce cadre sont généralement de longueurs différentes. Avec l'un étant plus long que l'autre, le sommet sera décentré.

 

Le cadre de toit plat

Le cadre de toit plat se voit couramment sur les bâtiments commerciaux. Ceci est également considéré comme un style de toiture simple, car il a peu ou pas d’inclinaison. Les systèmes de toiture en caoutchouc sont les systèmes les plus couramment utilisés dans la construction de toits plats. Ce sont les types les plus courants de charpentes de toiture. Consultez toujours un entrepreneur en toiture avant de choisir un toit pour votre maison ou votre entreprise.

 

Le cadre de toit Gambrel

Le cadre de toit Gambrel est également très courant. L’une des meilleures façons de décrire ce type de cadre est que cela ressemble à un toit de grange ! En fait, ce cadre est couramment utilisé dans la construction de granges et dans la construction résidentielle. Le principal avantage de ce type de cadre est qu’il offre beaucoup de place dans les combles. Beaucoup choisissent d’ajouter de grandes fenêtres pour la rendre instantanément plus grande avec la lumière naturelle.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Devis Plombier peut-il être payant ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

En tant que consommateurs, nous avons l'habitude de comparer les prix. Après tout, une meilleure offre n’est généralement qu’à un clic de souris. Mais cela fait tellement partie de la vie quotidienne que la simple suggestion de payer quelqu'un pour vous donner un devis semble tout à fait absurde. Eh bien, appelez-la absurde, mais c'est aussi bénéfique de faire cela. C'est fermement probable qu'il est souvent dans votre intérêt de payer pour un devis d'un plombier.

Pourquoi devriez-vous payer pour les devis plombier ?

Prenons le cas d’une rénovation de plomberie. "Combien cela coûtera-t-il de réinstaller un système de plomberie?", vous pouvez demander à un SOS plombier Paris 6ème.

Votre question vous semble assez raisonnable. Bien sûr, vous comprenez que cela dépend exactement du type de rénovation que vous souhaitez faire, mais vous devez tout de même savoir à peu près combien vous allez payer. Sera-t-il 1000 €, 4000 € ou (Dieu nous en préserve) 6000 €? Bien sûr, il est assez facile pour un plombier de poser quelques questions simples et de répondre avec l’un de ces chiffres comme une "estimation approximative". Cependant, la plupart des bons plombiers ne feraient pas cela et avec une bonne raison.

Une rénovation de plomberie est d'ailleurs très compliquée, notamment parce qu’elle implique un système existant, qui présente toutes sortes de bizarreries, de contraintes, de problèmes uniques et d’inconnues. Cela nécessite également un travail d'équipe et une orchestration soignée de plusieurs métiers. Mais avant même de vous attaquer à tous ces problèmes, vous devez décider de ce que vous voulez réinstaller exactement… ce qui n’est pas facile en soi.

Pour commencer à comprendre l'ampleur et le coût d'un projet, vous avez besoin d'un plan. Obtenir un plan puis un devis détaillé pour le projet représente un travail énorme. Si cela n’est pas fait correctement, vous êtes au pire début. Et, à moins que vous ne soyez habitués, vous ne finirez pas avec une bonne finition si vous n’avez pas un bon départ.

Même après l’élaboration des plans, il reste encore beaucoup de choses que le plombier doit prendre en considération. Commençons avant que le travail commence… comment est-il l’accès? Pouvez-vous facilement déposer les matériaux au bon endroit ou devez-vous les transporter, un par un, par la porte d'entrée et par la porte arrière par la cuisine? Le temps, c'est de l'argent. N’importe quel genre de service de plomberie, quelque soit un service d’urgence ou des travaux de plombier de nuit Paris, c’est toujours payant de perdre du temps.

L’importance de quel type de rénovation vous choisissez

 

Quel genre de rénovation recherchez-vous? Quel genre de matériaux? Chaque détail doit être examiné attentivement. Un robinet de cuisine peut coûter 50 € ou 200 €. Ensuite, vous avez les inconnus. Ce sont les problèmes potentiels que peut rencontrer un plombier mais qu’il ne peut prédire à l’avance… comme creuser les fondations et découvrir une fuite d'eau grave. La plomberie est un travail risqué et vous ne savez jamais ce qui vous attend. Une préparation minutieuse rapporte ses fruits, mais cela prend du temps.

Si vous indiquez à un plombier que vous n'êtes pas sûr à 100% si vous allez réaliser le projet ou si vous allez choisir un plombier que vous allez utiliser si vous le faites, mais que vous souhaitez un devis gratuit pour vous aider à décider, alors vous devriez ne soyez pas surpris si l'artisan ne va pas passer le temps nécessaire à la préparation d'un bon devis bien détaillé. Travailler gratuitement n’est pas un bon moyen de rester en affaires. Vous obtiendrez inévitablement une «estimation approximative», ce qui est pire qu’inutile.

Pourquoi donc, vous vous demandez? Eh bien, si le montant est trop élevé et que vous embauchez le plombier, vous avez trop payé. S'il est trop bas, vous le paierez plus tard.

Si vous choisissez de donner plus d'argent à votre SOS plombier Paris 6ème, il pourrait vous coûter plus cher que la meilleure estimation que vous ayez eue. Si vous ne pouvez pas payer, alors vous avez un projet inachevé. Si vous faites appel à un autre plombier pour terminer le travail, cela vous coûtera probablement encore plus de temps et d’argent, car il doit vous programmer, entrer dans le projet et déterminer ce qui reste à faire.

Alors, quel sera le coût pour éviter ce résultat? Pour quelques centaines d'euros, vous pouvez obtenir un devis détaillé et bien préparé, qui vous sera remboursé si vous engagez le plombier. Si vous ne l’embauchez pas, vous aurez toujours un devis à utiliser comme référence pour les autres plombiers. C'est de l'argent bien dépensé et certainement l'une des choses les plus sensées que vous puissiez faire si vous entreprenez un projet de rénovation complexe.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Le matériel EPI nécessaire pour les travaux d’un électricien

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Le Code du travail impose des mesures de sécurité strictes pour prévenir le risque électrique. Ces dernières ont été établies dans un ordre précis pour réduire au maximum les dangers auxquels les salariés peuvent être exposés. Ainsi, des mesures sont adoptées dès la conception du matériel électrique jusqu’à son installation et son utilisation. Le but est ici, d’éviter tout contact, direct ou indirect, entre le salarié et la source d’électrocution. Après la mise en place des mesures collectives, l’employeur doit fournir à ses salariés des équipements de protection individuelle (EPI) conçus spécialement pour les électriciens. De quoi s’agit-il ?

Les équipements de protection individuelle pour électriciens

La gamme d’EPI électricien aujourd’hui proposée sur le marché se compose d’une large variété de matériels et d’accessoires. Parmi eux, on retrouve :

  • Des casques isolants
  • Des écrans faciaux
  • Des combinaisons isolantes
  • Des gants isolants
  • Des bottes isolantes
  • Des tapis antistatiques
  • Des accessoires pour électriciens comme la ceinture porte-outils

Ce ne sont pas les seuls EPI dédiés aux électriciens, car on peut trouver d’autres accessoires pour optimiser la sécurité comme les sous-gants et les sur-gants quand le risque est élevé, les testeurs de source électrique qui permettent aux électriciens de confirmer, avant d’intervenir, que la source électrique a bien été condamnée ou non, les matériels de consignation électrique, les lampes frontales, …

Une protection de la tête aux pieds

Les électrocutions et arcs électriques sont souvent fatals aux travailleurs. Pour les protéger contre ces risques, souvent accidentels, il est essentiel que les électriciens soient protégés convenablement de la tête aux pieds.

En effet, ce n’est pas parce qu’ils portent déjà des gants isolants qu’ils sont déjà bien protégés. Sachant que l’électricité se propage facilement à travers divers matériaux, il ne faut jamais la sous-estimer. C’est pour cela que même le vêtement porté doit lui permettre de se protéger contre d’éventuelles électrocutions. Et pour information complémentaire, il faut retenir qu’un électricien ne doit jamais porter des objets conducteurs comme des bijoux en métal, une montre, …

Il doit également bien se protéger la tête et le visage contre les arcs électriques trop souvent imprévisibles et pourtant hautement dangereux.

En ce qui concerne les bottes et les tapis de protection électrique, elles complètent la parfaite isolation de l’électricien alors qu’il est à pied d’œuvre. Ainsi, si l’électricité se propage à travers le sol, ces équipements peuvent lui sauver la vie.

Le choix des EPI pour électriciens

Les EPI sont les derniers remparts qui protègent les électriciens d’une source d’électricité. Leur choix ne doit être fait qu’une fois toutes les autres mesures collectives et prioritaires mises en place. Les EPI ne sont efficaces que lorsque la zone de travail a été sécurisée en premier lieu. Ils sont donc complémentaires aux dispositifs de protection collectifs et ne doivent jamais être utilisés seuls.

En ce qui concerne leur choix, l’employeur doit se baser sur différents critères dont les normes en vigueur reconnues par le Code du travail. Chaque équipement doit également être conforme au marquage CE.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie