Quels diagnostics immobiliers ?

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

La réalisation d’un dossier de diagnostic technique est une démarche incontournable de la procédure de vente ou de mise en location d’un bien immobilier. Au moment de conclure la vente ou encore la location d’un patrimoine immobilier, il est en effet de plus en plus utile de réaliser des diagnostics portant sur le bien à traiter.  

On parle notamment de diagnostics immobiliers comme le DPE, le diagnostic amiante, l’assainissement, le diagnostic plomb et bien d’autres encore. Vous prévoyez prochainement de mettre votre bien sur le marché de la transaction immobilière ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur les diagnostics immobiliers. 

Qu’est-ce qu’un diagnostic immobilier ?

Par définition, un diagnostic immobilier est une démarche qui vise à réaliser une étude dans un logement donné. Le but étant de vérifier les installations ou la présence de matériaux néfastes sur les lieux en question.  

Très important, celui qui envisage de louer ou encore de vendre son bien immobilier est tenu de présenter une série de diagnostic en état de validité à son acquéreur ou son locataire. Notez que pour être le plus transparent possible, le diagnostic immobilier doit être réalisé par un véritable spécialiste dans le domaine. À l’image du professionnel qualifié en diagnostic que vous trouverez en cliquant sur ce lien

Certains diagnostics immobiliers sont en outre considérés comme étant obligatoires. L’on peut citer le DPE et les nombreuses études liées à l’exposition aux risques. Dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, il est notamment essentiel d’effectuer le diagnostic plomb, amiante, termite, l’installation de gaz et l’installation électrique.  

Des états des lieux à annexer dans l’annonce de vente pour faire preuve de transparence totale envers l’acheteur. Alors que pour le cas d’une location immobilière, le propriétaire doit proposer à ses candidats le DPE, ERNMT, le CREP, etc. 

Aussi, il est porté à la connaissance de tous que la durée de validité d’un diagnostic immobilier repose du diagnostic en lui-même. Celle-ci peut aller de 6 mois à 10 ans, voire définitif dans certains cas. 

Quelques mots sur les diagnostics immobiliers obligatoires 

Comme mentionné plus haut, il existe un certain nombre de diagnostics à réaliser au cours d’une transaction immobilière. À commencer par le Diagnostic de Performance Énergétique qui permet d’éclairer l’acquéreur sur l’isolation du bien immobilier. Puis, il y a l’évaluation des risques naturels et technologiques ou l’ERNMT qui offre la possibilité d’examiner si le bien en question se trouve dans un périmètre sujet aux risques et autre. 

Le diagnostic amiante allonge la liste des diagnostics immobiliers nécessaires à un logement à vendre ou à louer. Celui-ci est pour ainsi dire utile dans le cadre de la concrétisation d’une vente immobilière et a notamment pour objet d’indiquer soit la présence soit l’absence de substances nocives comme l‘amiante. Le diagnostic gaz pour sa part permet de vérifier l’état de l’installation de gaz. Selon la loi du 1er juillet 2017, il s’applique plus spécialement aux bailleurs qui désirent mettre en location leurs biens. 

Le diagnostic plomb et le diagnostic termites visant à consulter l’état toxique et parasitaire des lieux sont également des éléments indispensables à mentionner dans le rapport du diagnostic immobilier. Sans oublier le diagnostic électricité qui permet de vérifier si le tableau et les autres sont conformes aux normes en vigueur. 

En plus de tous ces diagnostics, on retrouve également le métrage loi Carrez, le métrage loi Boutin, le diagnostic Robien ainsi que le diagnostic logement décent. Et le dernier et non le moindre, le diagnostic assainissement a aussi toute sa place dans la liste des diagnostics immobiliers obligatoires qui permet de mener à bien une transaction immobilière.  

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot hvrhg ? :